La Bourse de Paris en petite hausse, le luxe et la tech montent

La Bourse de Paris avançait doucement (+0,41%) vendredi, le pont de l'Ascension laissant augurer de peu d'échanges, entre des investisseurs prudents face à l'inflation.  […]

La Bourse de Paris avançait doucement (+0,41%) vendredi, le pont de l'Ascension laissant augurer de peu d'échanges, entre des investisseurs prudents face à l'inflation. L'indice vedette CAC 40 prenait 27,41 points à 6.438,45 points vers 10H00, après avoir grimpé de 1,78% jeudi dans des échanges réduits.Après deux séances contrastées en début de semaine, la cote parisienne a été rassurée par le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine, la Fed, qui laisse présager que les hausses de taux envisagées dans les prochains mois ne dépasseront pas les 50 points de base, alors que certains investisseurs craignaient plus."La bataille pour contenir l'inflation" a toutefois "sérieusement commencé", estime Michael Hewson, analyste chez CMC Markets, en référence aux récents relèvements des taux directeurs de la Fed visant à limiter la hausse des prix qui a battu des records vieux de plusieurs décennies de part et d'autre de l'Atlantique.La publication vendredi aux Etats-Unis de l'indice PCE pour avril, privilégié par la Réserve fédérale pour surveiller l'inflation, "pourrait donner des indices" quant à un éventuel ralentissement de l'inflation et "encourager la perspective d'une pause" dans le relèvement des taux en septembre, selon l'analyste.Mais la prudence reste de mise sur les marchés, dans un contexte de perturbations des approvisionnements causé par les mesures de restrictions sanitaires en Chine, de guerre en Ukraine et de hausse des prix généralisée.Rebond confirmé pour le luxeLes valeurs du luxe, poids lourd de la cote, ont poursuivi leur rebond, pas trop effarouchées par les propos du Premier ministre chinois qui a estimé jeudi que l'économie de son pays était à un "moment critique", en proie à des difficultés "plus importantes encore qu'en 2020" face au Covid-19.En tête du CAC 40, LVMH prenait 2%, Kering (+1,79%), Hermès (1,10%) et L'Oreal (+1,28%) dans son sillage.La tech profite des gains chinoisLes Bourses asiatiques ont bondi, notamment Hong Kong grâce aux résultats meilleurs qu'attendu des géants Alibaba et Baidu. A Paris, Capgemini (+1,25%), Dassault Systemes (+1,27%) et STMicroelectronics (+0,47%) en profitaient. Maisons du monde s'écrouleLe distributeur de meubles et d'objets de décoration Maisons du Monde prévoit désormais une baisse de ses ventes cette année, estimant que ses conditions d'approvisionnement "se sont dégradées significativement" et s'inquiétant de la flambée de l'inflation. Il subissait la plus grosse baisse du SBF120, chutant de plus de 22% vers 10H00.mdz/jbo/nth